Les partenariats ; JE VOUS DIS TOUT

17 août 2017

Bonjour à tous, 



Si vous avez cliqué sur cet article c’est que le thème des partenariats vous intéresse. Alors soit vous voulez savoir comment en avoir, soit vous voulez savoir si les bloggeurs disent vraiment la vérité dans leurs chroniques/articles ou encore s’ils cachent quelque chose. Si ce n’est pas ça, c’est peut-être uniquement par curiosité.


Si vous ne connaissez pas encore mon blog, je vous souhaite la bienvenue et je vous invite à me rejoindre sur Instagram ou je suis connectée non-stop.
Comme vous l’avez remarqué, c’est un article assez spécial que je vous propose puisque cette fois nous allons parler de partenariats ou service presse.
Dans cet article vous saurez absolument tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer, comment réussir à en avoir mais aussi tout le travail derrière ces partenariats, et bien évidemment, je vais aussi vous parler de ma propre expérience et du stress que j’ai pu avoir, des points négatifs mais aussi des points positifs. Il faut aussi savoir que chaque personne a sa manière de travailler, que ce soit les maisons d’édition ou encore les blogueurs.

Je sais que beaucoup savent déjà tout cela mais j’ai reçu pas mal de questions qui reviennent souvent et j’ai remarqué que c’est surtout les personnes qui débutent sur bookstagram qui me les posent. Je généralise peut-être un peu car des personnes qui sont déjà dans la blogsphère littéraire/bookstagram depuis longtemps m’ont posé pas mal de questions à ce sujet. Alors c’est parti. 

Qu’est-ce qu’un partenariat entre une maison d’édition et un blogueur ?
C’est lorsqu’une maison d’édition envoie un ou plusieurs livres par mois à un(e) blogueur/blogueuse. Admettons qu’une maison d’édition (ME) vous contacte afin d’établir un partenariat et que vous acceptez. La dite maison d’édition vous envoie un catalogue des sorties du mois suivant et vous en choisissez un ou plusieurs, tout dépend des ME. Vous gardez contact par mail, il vous envoie le ou les romans chez vous en échange d’une chronique ainsi que d’une photo sur son blog/Instagram. Il y a donc un engagement mutuel entre eux deux. C’est ici que commence votre engagement et votre travail. C’est à vous de jouer.  

Pour ou contre les services presse ? 
Je suis évidemment pour. Qui refuserait de recevoir un livre qui lui fait envie ? Je sais qu’en revanche beaucoup sont contre, de peur de devoir mentir sur l’avis qu’on peut avoir du livre. Mais ces personnes-là se trompent complètement car il n’est absolument pas question de mentir. Après il faut savoir gérer au niveau du boulot que ça engendre, une personne gérera mieux si elle a une seule maison partenaire que si elle en a 7. Bien entendu ce n’est pas une course et ça ne veut pas dire que celui qui en a plus que vous est plus doué que vous. Ce que je veux dire c’est que partenariat ou pas, vous êtes doué dans ce que vous faites. Il ne faut jamais se remettre en question par rapport à ça et encore moins se comparer à un(e) autre.

Ce que j’en pense ?
Je trouve ça bien de pouvoir faire ce genre de choses, les maisons d’édition ne se basent pas uniquement sur les statistiques des réseaux que nous avons mais aussi sur la qualité du travail que nous fournissons. 

Mensonge lors de la chronique ?
J’ai déjà vu des personnes dire sur les réseaux que nous mentions lors d’une chronique d’un service presse. Je vous rassure, c’est entièrement faux. Ce n’est pas parce que nous avons reçu le roman gratuitement que nous allons dire que c’est un coup de cœur alors qu’en réalité nous l’avons détesté. Sinon à quoi ça sert de faire une chronique dessus ? Quand on n’aime pas une lecture on le dit ouvertement et ce n’est pas pour cela que la ME concernée va nous taper sur les doigts. Si nous n’aimons pas un service presse, il faut le dire dans la chronique car ça fait partie du travail et c’est un risque dont ils sont pleinement conscients. Tant que nous donnons les raisons pour lesquelles nous n'avons pas aimé et tant que nous faisons la chronique, qu’elle est bien écrite, et que le délai est respecté, il n’y a pas de souci. Il m’est personnellement arrivé plusieurs fois de ne pas avoir aimé un service presse et la ME ne m’en a pas tenu rigueur par la suite. Ce n’est pas pour ça que le partenariat va prendre fin ou que la personne qui vous l’a envoyé va vous détester si vous n'avez pas aimé l’histoire.

Le travail général d’un partenariat blog/édition ou blog/auteur :
Si c’est une maison d’édition qui a envoyé le(s) livre(s), le délai de lecture/publication de la chronique est d’un mois. Après ça, nous devons envoyer le lien de la chronique ou les photos Instragram par mail à la maison d’édition, et s’ils sont contents, ils vous le diront. 
Si c’est un(e) auteur(e) qui a envoyé le(s) livre(s), le travail est le même à part le fait que vous pouvez lui poser des questions ou encore l’interviewer si il/elle est d’accord. Souvent ils aiment bien qu’on leur donne un avis bien détaillé au fur et à mesure de notre avancée dans le roman, ce qui est assez cool.

Mon travail en tant que blogueuse/dyslexique.
Ce sujet t’intéresse ? Je t’invite à cliquer ici,(A VENIR) sinon passe à la suite !

Comment avoir des services presse ? 
Je pense qu’il faut faire les démarches soi-même car nous sommes tellement de blogueurs/bloggueuses maintenant que cela devient difficile de se faire repérer. La procédure est simple : il suffit juste d’envoyer un mail de demande de partenariat en vous présentant et en disant pourquoi vous voulez être partenaires avec eux. N’oubliez pas de donner vos liens de réseaux sociaux et de votre blog, c’est très important.
Peu importe que ça aboutisse ou non, il ne faut surtout pas être déçu si la réponse est négative, c’est surement dû au manque de places et non pas à cause de vous. 

Personnellement j’ai eu la chance d’être contactée par de nombreuses maisons d’édition ou encore des auteurs mais je ne vous cache pas que j’ai également fait des démarches. J’en ai quelques unes que je pensais ne jamais avoir et un jour j’ai reçu un mail de leur part pour une demande de partenariat. Je ne vous dis pas à quel point j’étais heureuse. J’ai commencé mon blog en 2015 sur Wordpress et ensuite je l’ai quitté pour blogspot dans lequel je me sens plus à ma place et moins limitée. Je n’ai pas eu peur de quitter mes statistiques et de passer de 14 000 visites à 0 car pour moi c’est le travail du blog qui compte et non le nombre de visites. Au jour d’aujourd’hui j’ai pu avancer et évoluer, des portes se sont ouvertes et j’ai pu avoir pas mal de service presse. Je ne les remercierai jamais assez pour leur confiance. Car oui c’est un travail de confiance, combien de maisons se font avoir en envoyant des livres qui ne sont jamais chroniqués ? C’est un risque mais croyez-moi ces personnes-là ne seront plus pris par la suite.

Pour ceux qui commencent un blog dans le seul et unique but de « recevoir des livres gratuits » (oui j’en ai déjà vu) ce n’est pas comme ça que vous réussirez. Si la passion n’est pas présente et que vous lisez un livre par an, ce n’est pas la peine, vous ne tiendrez ni le rythme, ni vos réseaux. Avant d’ouvrir un blog, posez-vous les bonnes questions et demandez-vous si c’est vraiment ce que vous aimez. Si la réponse est que vous aimez partager, que vous êtes passionné(e) de littérature et que vous adorez en parler, je n’ai qu’une chose à vous dire : rejoignez-nous car la communauté bookstagram est extraordinaire. Mais si la réponse est tout le contraire et que c’est juste pour « être connu(e) » ou encore « avoir des livres gratuits » , ne le faites pas car vous ne vous sentirez pas bien et vous ne tiendrez pas la cadence. Un blog c’est un engagement qui prend beaucoup de temps, on tient uniquement si on se sent vraiment passionnés et qu’on y met tout notre cœur à l’ouvrage.

J’espère que mon article vous a plu, si vous voulez en voir d’autres du même genre n’hésitez pas à me le dire que ce soit en commentaire sous cet article ou encore sur Instagram. 

Gros bisous et à très vite.

5 commentaires:

  1. Coucou,
    C'était très intéressant, j'ai appris beaucoup!
    Ta photo juste sublime je suis fan tu as du talent!
    Bisous
    Marine

    RépondreSupprimer
  2. C était super intéressant, mais j avais une autre question : peut on avoir des partenariats sans blog, si on est seulement présent sur Insragram ?

    RépondreSupprimer
  3. Franchement ton article est génial. J'ai hâte de lire ton article en tant que blogueuse/dyslexique

    RépondreSupprimer
  4. Hello ^^
    Merci beaucoup pour cette article, j'ai commencé il y a plus de 6 mois maintenant? Ce n'est que par passion mais peu être qu'un jour je me déciderai pour faire quelques démarches.
    Cet article m'aidera alors plus tard ou alors peu être serais-je un jour surprise et je saurai en quoi cela consiste et alors serai beaucoup plus sereine !
    Merci !

    Oiseaudesmots

    RépondreSupprimer
  5. Ton article est très sympa et explique bien les choses.
    Malheureusement, les mensonges dans les chambres existent... J'ai eu l'amère expérience de faire une LC avec une blogueuse qui avait "reçu" le livre alors que moi, je l'avais acheté. En privé nous avions le même avis plutôt négatif, mais bizarrement au moment de publier les chroniques elle avait eu un "vrai coup de coeur" pour ce livre... Alors bon, c'est triste ! Depuis je ne lis plus aucune de ses chroniques et me suis désabonnée... Malheureusement il y a du fake partout, mais heureusement ce n'est pas une généralité et beaucoup sont honnêtes ! ��
    Bises,
    Amélie

    RépondreSupprimer